Gundam: G no Reconguista ガンダム Gのレコンギスタ 2014

G no ReconguistaL’univers Gundam, c’est un monument incontournable de l’Anime, mais il  faut bien l’aborder . Un univers c’est bien le cas de le dire, une franchise c’est bien plus une réalité; n’oublions pas que tout cela n’est finalement que du business. Mais pour notre grand plaisir!  Enfin… tout a commencé en 1979 c’est donc presque aussi vieux que l’Oyaji se dises certain! Ben, non; quand sont apparus les gundam, j‘avais déjà viré ma cuti  (??vieille expression du temps ou le BCG était obligatoire et qui signifie avoir passé l’age) – J’explique pour les jeunes

Bon, j’entend par là que j’étais plutôt en pause par rapport aux Anime, encore peu nombreux, d’ailleurs. J’étais focalisé sur amour, fiesta et  un peu BAC . Puis, rappelez vous (ou pas) c’était une époque ou seul la TV véhiculait l’image dans les chaumières, les cassettes vidéo étant encore trop peu en vogue (quant au dvd et autres streaming …?? inconnus au bataillon). De toute façon les premiers pas de Gundam on semblent-t-ils été difficiles. Je l’avais vaguement repéré par ses promos de robots en action, très Otaku pour l’époque (bien que ce mot n’avait pas encore cette connotation particulière), mais franchement j’avais la tête ailleurs. Puis, finalement ayant quitté le Japon par la suite et Gundam n’ayant jamais quitté l’archipel, nous n’étions pas vraiment bons amis. Mais voilà que grâce aux nouvelles technologies je peux depuis quelque temps rattraper mon retard.

gundamDonc, encore un Gundam, mais pas n’importe quel Gundam celui-ci est un spécial anniversaire pour les 35 ans de la franchise. (non, non je ne me sens pas vieux) Le scénario et la réalisation en a été confié au Maître initiateur de la série, le vénéré Tomino Yoshiyuki. On pouvait s’attendre à tout, le Maître ayant mené Gundam au plus haut comme au plus bas. Malheureusement, l’age et l’aliénation autour du Gundam ne font pas bon ménage avec la création et le renouveau, la reconquête sera difficile.

A vrai dire , je ne suis pas un spécialiste de Gundam, plutôt au niveau padawan (pour me mettre en phase avec la prochaine sortie de SW). Pour moi Gundam se limite à de superbes figurines … alors là, oui je me transforme en Otaku! C’est vraiment impressionnant de voir ces centaines de robots de plus en plus sophistiqués. D’ailleur soit dit en passant je vous conseille le petit musée Gundam à Odaiba Tokyo, oui, tout près du Gundam géant , vous y découvrirez une impressionnante collection de très belles figurines!

gundamOn retrouve donc un nouvel univers, avec toujours les mobiles suits et enfin celui que l’on ne nomme pas le G-self (il ressembles comme deux gouttes d’eau à un Gundam , mais on ne le nomme pas; ceci dit, c’est très traditionnel dans les histoires japonaises d’avoir celui qui n’a pas de nom ou celui dont on ne peut prononcer le nom cela entretien le mystère et donne une aura de super pouvoirs! On a aussi exploité cela dans les westerns spaghetti « Mon nom est personne » époque ou Clint Eastwood maniait le revolver dans les productions italiennes.

Le problème entre moi et les Gundam c’est que je n’ai jamais vraiment accroché, soit je suis idiot soit il faut un code pour comprendre! L’histoire débute sans trop de visibilité, il me faudra un peu de temps pour commencer à décrypter quelques détails indiquant le sens à suivre, en l’occurrence à gauche, puis demi-tour ,virage à nonente-six degré puis lâcher tout!
Mais pourquoi une telle confusion? Entretenir le mystère et le questionnement c’est normal pour un scénario de qualité , mais vous laisser dans le flou à un tel point c’est insensé. J’ai l’impression d’une sorte d’autisme ; serait-ce, ce qu’on appelle le Code Gundam? Oui, le code Original du Maitre, même après 35 ans, reste toujours impénétrable!

Comme dans un labyrinthe dans lequel on ne peut faire marche arrière et dans lequelgundam l’obscurité est totale, on avance par obligation plus que par intérêt. Mais ou vas-t-on? Un détail par ci, par là, on mène presque l’enquête afin de comprendre . Mais y a t il un pilote dans le Gundam ? Mais y a t-il quelque chose à comprendre? Et ainsi passent les épisodes . Qui est ami? Qui est ennemi? Et au milieu de tout ça le personnage principal, qui ne semble pas très percutant, tend à ne pas vraiment choisir son camp.

Alors là vous croyez que je vais abandonner, NON, c’est stimulant d’essayer de décrypter et à force de me décarcasser (comme le père Ducros) l’Oyaji se fraie un chemin dans cette jungle de Mecha .

gundamDeux noms de pays, trois noms de Mecha, quatre noms de pilotes à la fois, les dialogues (en japonais) sont toujours aussi difficiles à suivre, surtout que les sujets changent d’un plan à l’autre; non, mais ils le font exprès? (peut-être que les traductions sont plus explicites?)

Au final on comprend (ou tout du moins on croit comprendre) enfin l’histoire, mais le vécu chaotique du visionnage en valait-il la peine? Je n’y crois pas , mais on se le justifie en se disant que l’on ne fait pas partie du club Gundam. Mais serait-ce plutôt un Virus, car miracle je crois que je commence à saisir. Enfin, on peut ne pas être satisfait des moyens mais la fin les justifie … je me suis quand même bien amusé, quoi ? ce n’est pas un jeu?    –Mais si, comptons les ?–

Un slice of life de plus dans la saga Gundam mais d’un intérêt moyen avec beaucoup de frustration, dommage on pouvait s’attendre à mieux de la part du Maître. Non, il ne faut pas réagir ainsi: le message n’est destiné qu’aux initiés!

Note: 10/20 si tu comprends pas.  13/20 si tu t’habitues  si tu es fan de Gundam tu ne notes pas tu ingurgites avec plaisir.

Bah!
Pour ne pas vous dégoûter, je vous rassure certains Gundam passent beaucoup mieux . Quand au dernier (Iron-Blooded Orphans) actuellement en cours de diffusion, il est étonnamment captivant tout en respectant l’ambiance propre à cette série.three gundam

Publicités

A propos animeoyaji

Critique Anime, Animation japonaise et Japanimation par un vieux briscard.
Cet article, publié dans animation japonaise, anime, Critique, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s