Cutie Honey キューティーハニー 1973

cutie honeyL’inoubliable et insurpassable Honey restera pour toute une génération d’Oyaji la seule et unique héroïne fantastique.

Kono koro hayari no onna no ko o  この頃 はやりの女の子
Oshiri no chiisana onna no ko o  お尻の小さな 女の子
Kocchi wo muite yo HONEY  こっちを向いてよ ハニー

Une fille à la mode
Une fille avec un petit cul
Regarde moi Honey

la suite de l’Anisong est encore plus chaude … une fille à la poitrine voluptueuse (プクッとボインの女の子) , une fille au teint de petite chatte (子猫の肌した 女の子) …

Paroles de début de l’Op de Cutie Honey, le premier Anime un peu ecchi diffusé à une heure de grande écoute. Disons plutôt un peu léger, on devinait plus qu’on ne voyait mais c’était déjà un grand pas en avant dans le monde de l’Anime. Il faut quand même savoir que dans ces années là il y avait bien plus d’érotisme sur les chaînes privées de la tv japonaise que maintenant. cutie honeyIl est vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de chaînes, donc plus de concurrence et qu’il en fallait aussi pour tous les goûts. Bon, on se calme, c’était très soft, d’ailleurs même en France, on avait droit au petit carré (rectangle) blanc pour la moindre chaire et Emmanuelle n’était pas encore sorti , il faudra attendre un an … et sera interdit au moins de 18 ans.

Loin d’être centrée uniquement sur cet aspect là, c’était aussi la première héroïne d’Anime, issu du manga de Go Nagai (Mazinger Z, Glendizer « Goldorak », Devilman … )  à qui l’on doit beaucoup d’ oeuvres qui marqueront par ses thèmes les bases de l’Anime et du Manga.

honeyCutie Honey était d’inspiration Magical Girl,  on le dit maintenant que le genre est établi, mais à mon avis, imaginée surtout comme le premier super héros féminin japonais. Ainsi une nouvelle étape était franchie bien au delà de Sally la petite sorcière (1966) ou de Himitsu no Akko chan (Caroline 1969) … Il était évident, dés le départ, vu l’orientation que prenait l’expansion des séries d’animation japonaise, que tous les caractères les plus féminins lui serait attribués. Ce fut la naissance d’un genre nouveau qui attirera une foule de nouveaux fans les jeunes et les moins jeunes … Mâles. On peut dire que c’était là une des premières tentative de Fan Service. Et les rumeurs le confirment c’est bien la première série avec Fan Service. D’ailleur Honey n’est elle pas le Fan Service incarné ?

cutie honeySes attitudes, ses répliques et certaine scènes ne laissaient pas de doute. Et bien sûr,  la fameuse scène récurrente de sa transformation, avec de nombreuses variantes, était un moment très attendu. Honey Flash! et ses vêtements se déchirent … dans un éclair la changeant en Super Héroïne !

Le manga était encore plus extrême, Go Nagai s’attirant régulièrement la censure, mais l’Anime a été, adapté de manière bien plus édulcorée pour une diffusion télévisée à un large public et très intelligemment en conservant les gènes de l’original et le symbolisme de certaine scènes. cutie honeyMise à part ce côté ecchi, plus sérieusement, Honey donnera naissance à grand nombre de Super Magical Girls Combattantes dont une des plus connues est Sailor Moon .

L’histoire de Honey et les personnages tenaient bien la route, son origine , son passé , tout était bien cadré afin de donner une base solide au personnage. Bon, on peut avoir des doutes sur les ennemis ducutie honey calibre de monstruosité bizarroïde, mais c’était depuis Gojira,  le style Kaiju (monstre) de l’époque, un style qui perdure dans les tokusatsu live Kamen Rider, Go Rangers …  Ses pouvoirs de déguisement lui permettait de s‘adapter à différentes situations créant ainsi des actions intéressantes du point de vue scénario. honey1honey2

Cela se terminant toujours par sa forme ultime : Ai no senshi (愛の戦士)  Cutie Honey  la guerrière de l’amour (aux cheveux rose) doté de quelques superpouvoirs et de deux armes récurrentes, le boomerang et l’épée magique.
Tiens je ne me souvenais pas qu’elle avait les cheveux de cette couleur là …  hum, en fait choney4je me rappelle maintenant que ma télé était en noir et blanc ! (1973)

Et l’histoire la dedans? A la base c’est ce qui se fait toujours, d’ailleurs c’est Cutie Honey qui a initié le genre! Cette Super Héroïne combat pour la justice et le bien des gens contre des monstres et autres méchants. Mais plus que cela, ce qui faisait vraiment l’intérêt c’était outre le fan service, qui était quelque chose de nouveau (imaginez vous d’en voir pour la première fois!), c’était la dualité du personnage jouant sur le mécanisme du superhéros aux deux identités (Superman).

Au niveau du style, tous les éléments à lachoney2 honey9mode à l’époque sont présents: action, personnages comiques, situations ridicules et comédie exagérées sans oublier le kitsch des années 70 !
Chaque épisode nous offre des décors et des situations différentes mettant en scène tour à tour divers personnages, mais le scénario reste identique: attaque des méchants, situation en danger, Honey incognito, Honey se dévoile , se transforme et liquide les méchants. Du classique de nos jours, du ringard pourrait-on dire. Mais à l’époque ce n’était pas encore trop frequent en Anime et de toute façon c’est ce que le public attendait d’un superhéros. N’oublions pas que ce qu’on appelle du fan service, c’est aussi de bien faire plaisir aux fans par des actions récurrentes ou le héros triomphe dans une mise en scène grandiose … c’était souvent le cas des séries de superhéros en Live (Kamen rider, Ultraman …)

choney1Il y a eu plusieurs remake en Anime dans les années 90 avec quelques variantes incluant d’autres héros de Go Nagai tel Mazinger Z et Devilman et une série estampillée Shojo (for girls only) puis un film Anime et un Live en 2010, sans grand changement par rapport à la série originale, comme quoi on ne change pas l’équipe gagnante! Notons aussi pour les plus pervers une petite série OVA … à découvrir. Comme d’autres héros mythique de l’Anime, Honey apparaît de temps à autre en figuration ou en parodie dans divers manga et même en jeux vidéo.

Pour revenir à l’anisong de l’Op , c’est par ses paroles et son rythme une des plus célèbres de toute l’histoire de l’anime, (même ma tante fredonnait les paroles) reprise d’ailleurs pour la version Live par Koda Kumi , dans un style, des plus tendance.

Certainement un des piliers fondateurs de l’Anime, cette série a posé les bases d’un genre éternel, la super héroïne combattante, la Super Magical Girl et les codes du Fan Service  … caractéristiques en surexploitation de nos jour et à l’origine de nombreux naufrages dans le monde de l’Anime. Imiter n’est pas égaler …

Note: Oldies donc HC bien sur mais aurait mérité au moins 18/20 à l’époque… mais qui n’était pas fan de Honey ?? Il faut dire qu’elle n’avait pas de concurrente en ces temps éloignés, alors que maintenant il y a le choix … Oui!  un vrai harem est à votre portée, jeunes gens … mais comme on dit   » trop de choix tue le choix  « .

Honey tu seras toujours vivante à travers tes dignes descendantes !

moonmadokahomuraNanoha

Publicités

A propos animeoyaji

Critique Anime, Animation japonaise et Japanimation par un vieux briscard.
Cet article, publié dans animation japonaise, anime, Critique, Oldies, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s