Aldnoah zero saison 1+2 アルドノア・ゼロ 2015

Une fois n’est pas coutume l’Oyaji fait un retour vers le présent …

Aldnoah.zeroDémarrage à la Dune et hop, on passe du futur inter galactique à la poêle Tefal ! … retour sur Terre …

Un Mecha à la base avec des actions intéressantes et une intrigue se mettant en place dès le début. Le groupe des personnages principaux est rapidement présenté , assez classique comme groupe, un héros un peu mou plutôt dans la stratégie réfléchie que l’action pure et instinctive, un personnage mystère,une jolie petite princesse (combattante éphémère) pour un conte qui n’est pas de fées … Du côté des ennemis un rôle principale également et à ses coté quelques nombreux personnages aux personnalités diverses et complexes. Nous avons droit pour une fois à une presque parité de protagonistes, autant d’hommes que de femmes. Pas de harem , ni de favoritisme en vue, tous ont leur part de représentation. Malheuresement le scénario n’a pas su exploiter ce filon et beaucoup ne feront plus que de la figuration, sans compter les quelques MIA. (Missing In Action ! quoi ! vous n’avez jamais vu Chuck Norris !)

Des Mecha se battant contre des forces identifiées contrairement à des forces non identifiées et mystérieuses dont on ne découvre jamais l’identité. Le scénario se veut clair il s’agit de combat entre humanoïdes. Les Mecha sont assez bien conçus, chacun ayant des spécificités qui donnent du fil à retordre à nos héros terriens. On ressent une certaine inégalité entre les combattants, mais avec peu de moyens, ils trouvent des solutions afin de défaire des ennemis bien plus puissants. Un bon point pour l’intrigue, mais qui s’est perdu encours de route.

Finalement il s’avère qu’il ne s’agit que d’un Mecha classique  avec juste ce qu’il faut pour nous tenir en alerte, rien de fascinant , juste un bon moment à attendre la suite tout en écoutant sagement le déroulement de l’histoire.

Etonnamment on se retrouve assez vite à la fin de la saison 1, on a pas vu passer le temps, mais il y a comme quelque chose qui manque à l’intrigue, tout les détails présentés ne sont pas exploités. On semblait attendre un scénario à la Code Geass, mais on en est bien loin. Oh et puis comment qu’ils se la pètent les méchants avec leur noblesse toute napoléonienne… et leur honneur de mule têtue. Alors que l’on pouvait envisager de nombreux développement, l’histoire se perd dans les détails, nous faisant oublier la trame principale. Quand on y revient, c’est pour se retrouver devant le fait accompli d’une série qui se termine !

Finalement une gentille petite histoire spatiale dans la lignée de Space Battle Ship Yamato avec quelques Mecha en plus , mais sans grande importance dans l’histoire si ce n’est pour les combats et la suprématie. Nombres de personnages se trouvent complètement zappés en cours de route, que sont ils devenus? Mais pourquoi, l’intrigue est elle constamment annihilée ??

Il faudra attendre longtemps pour avoir pendant une courte période un combat digne de ce nom , le seul de toute la série . Malheureusement ce ne sera pas suffisant à relever le niveau de cette Anime qui devra se terminer comme il a commencé … déjà la fin? (!!)

Manque quand même de finesse et d’intrigue plus pointue pour se mettre au niveau d’autres séries du genre. C’est dommage, les ingrédients semblaient tous réunis afin de créer quelques surprises… une histoire, des personnages, des Mecha, de bonnes musiques, mais il n’y pas eu le liant nécessaire à créer une intrigue captivante. Un grand sentiment de déception et de gâchis. Mais à qui la faute? Je me demande toujours, en ont-ils conscience? Non, souvent des projets mal aboutis reflètent une certaine mésentente ou le manque d’encadrement dans la production. Une bonne histoire, n’est rien, si les rouages de l’arc narratif ne sont pas correctement planifiés.

Allez, suffit, l’Oyaji ne va pas se battre pour ça … il n’y a pas matière à critique puisqu’il n’y a rien. Désolé pour vous les personnages , vous n’avez pas eu l’ Anime à la hauteur de vos ambitions !

A peu près le même schéma narratif que d’autre « Mecha » , rien de captivant , que des promesses non tenues. Allez ,on passe à autre chose.
Note: 11/20
On écoute quand même GENESIS de Eir Aoi  et on se calme.

Publicités

A propos animeoyaji

Critique Anime, Animation japonaise et Japanimation par un vieux briscard.
Cet article, publié dans animation japonaise, anime, Critique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s