La bataille des Planètes Science Ninja Team Gatchaman 科学忍者隊ガッチャマン Kagaku ninja tai Gatchaman 1972

la bataille des planètes GatchamanUne de mes séries préférées des années 70 .
De nombreux facteurs séduisant y sont réunis, science fiction, vaisseaux futuristes, mecha, gadget, action, arts martiaux, comédie,honneur et romance … J’avoue que je me suis toujours demandé qui ils étaient et il me semble que j’avais omis une partie du titre , normal j’était pôtit ! Donc c’était des Ninja , après tout, tout s’explique…

J’ai toujours dit le Japon, ce pays qui poursuit la tradition dans la modernité … !
En tout cas une série séduisante, crée par Tatsuo Yoshida (Mach go go go/ speed racer), qui contrairement à tout ce que j’avais eu l’occasion de voir , présentait une histoire basée sur des êtres humains, qui plus est, sur un groupe de héros justiciers sans vraiment de super pouvoirs. Ils se battent avec leur bras et leurs jambes, en utilisant une sorte de Kung-fu évolué et leurs armes sont techniques d’origine scientifique . Les années 70 c’était la grande époque des films de Kung-fu, avec les meilleurs Bruce lee en 72,73 puis l’arrivée des HongKong movies et de Jacky Chan .
C’est aussi le fondement certain des futurs Rangers,  à commencer par Go Rangers, puis Power Rangers (version occidentale des Go Rangers) plus connus chez nous. Ce que l’on appel au Japon les super sentai series nées de l’imagination de l’auteur de Cyborg 009 et des Kamen riders,  Shotaro Ishinomori.

Bon, il y a bien quelques bizarreries alien ici et là mais l’ensemble reste assez concevable comme fiction scientifique, d’ailleurs dans la pure lignée des superhéros américains qui auraient inspirés quelque peu  leur auteurs … costumes colorés et moulants , armes, gadgets, genre yoyo de la mort et boomerang style batman … en BD comme en Manga l’inspiration est parfois contagieuse. Je l’ai déjà dit pour Devilman, mais oui! on est dans les années 70 , le paysage de l’animation et du manga n’est pas encore très large, alors les auteurs s’inspirent de ce qui existe et de ce qu’ils ont connus plus jeune : USA. Rappelons nous que le Japon est en pleine renaissance, que les traces de l’occupation Américaine d’après-guerre disparaissent à peine.

Les personnages au nombre de 5 forment un groupe très soudé dont les actions sont efficacement coordonnées . Le format restera depuis ce temps, une configuration classique de l’Anime avec: Le chef beau gosse, la fille mignonne , le costaud bagarreur et sans peur, le gros marrant et le jeune (padawan). Soit, en exemple, par analogie dans One Piece: Luffy le chef, Nami la fille mignonne, Frankie (Usop ou Brook) le marrant, Zoro ou Sanji (le bagarreur)
et chopper (le petit)   et Robin ? (euh…c’est la parité des années 2000)

A noter, que l’on peut trouver, et pour cause de même auteur, quelques similitudes dans les personnages et dans l’intrigue avec Mach 555.

J’avais également oublié le thème principale de la série, la lutte contre les méchants qui veulent le contrôle de toutes les ressources de la Terre, eau gaz et électricité ? non? alors pétrole, charbon et gaz ? En tout cas de nos jours cet Anime serait classé intello-écolo?, mais à l’époque du tout pétrole et de la pollution à tout va, l’environnement importait peu. Comme quoi les bonnes intentions étaient déjà inscrites dans la création artistique !

Le scénario initie le grand classique de l’époque, des batailles contre des monstres ou robots envoyé par le grand méchant Boss (on retrouvera bien plus tard ce type de scénario dans les jeux vidéos) . De manière plus ou moins répétitive, épisodes après épisodes. Mais tout au long des 105 épisodes, une histoire se déroule, alliant enquêtes, intrigues, pause émotionnelle , surprises … tous les ingrédients des réalisations de science fiction réunies afin de donner une grande aventure futuriste.

Recette reprise maintes fois en Anime. Il faut dire qu’à cette époque les réalisations audiovisuelles empruntaient soit au cinéma, soit à la télévision, la voie de l’Anime, c’est à dire celle de notre époque avec ses codes bien définis (fan service,harem … ) n’étaient pas encore bien établie. Tant au niveau du scénario que des intrigues , les recettes étaient à la base, issue du live.Et ce sont les petites innovations et adaptation propres à l’Anime qui définiront les codes actuels.

Classé parmi les meilleurs Anime de tout les temps, (c’est pas moi qui le dit) bien que les images aient un peu vieillies le contenu reste encore peu surpassé par des séries similaires. Quelque remake (1978,1979) et remaniements  ont redonnés un peu de peps aux design et on peut juger du travail qui avait déjà été accompli par les créateurs de l’époque.
Ainsi qu’un film en live action sorti en août 2013, qui permet de se rendre compte avec évidence de la similitude avec les série de Rangers … malheureusement. Enfin un remake Anime de 2013 , qui n’en est pas un, aurait pu me ravir ou me décevoir. Heureusement c’est une toute autre histoire!

A voir pour sa culture générale d’Anime culte.
A noter: les pattes d’éph (pantalon pattes d’éléphant pour les moins de … )
Note: HC

Publicités

A propos animeoyaji

Critique Anime, Animation japonaise et Japanimation par un vieux briscard.
Cet article, publié dans animation japonaise, anime, Critique, Oldies, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s