Highschool of the Dead (h.o.t.d.) 学園黙示録 2010

high school of the deadJe suis un peu sur mes gardes, l’horreur c’est pas tout à fait mon truc. Comment ! C’est quoi ça! Alors là ! Ca démarre en romance! Mais ne vous y trompez pas, le temps de reprendre mes esprits et on entre dans l’action ! C’est du zombi . Ouf ! là j’ai vraiment eu peur. Ouais, tout un cinéma du genre j’ai pas mis la bonne cassette (!) , c’est pas ce qu’on m’avait raconté, c’te navet à l’eau de rose… Bon , allons y : Morts vivants; on connaît le genre maintenant, déjà vu maintes fois au cinéma, à la télé et dans les jeux vidéos. Entre Horreur, action, ecchi, harem et romance … et petites culottes on a le choix, ah j’oubliais un soupçon de gun mania et de samouraï mania. On y met tout le registre de l’Anime Otaku et on mélange avec un soupçon de gore.

Encore un Anime à ne pas mettre entre n’importe quelle main (la droite ou la gauche?)

Style road movie on suit les protagonistes à travers leur périple pour leur survie improbable. Entre scènes gores, scénes d’humour et pause ecchi on est en pleine comédie (érotico-) fantastique, parfois on se croirait dans Scoubidou … parfois dans Highschool DxD. Rien de très haletant mais on se laisse porter doucement , peu importe les massacres, on reste de marbre et on attend la suite macabre.

Les personnages, pas que féminin puisque le registre est un peu plus large, sont bien trop représentatifs des codes de l’Anime , avec un léger décalage sensible d’image par rapport à leur caractère. Malgré tout ils se révèlent très peu, il faut dire qu’ils n’ont pas beaucoup de temps pour exposer leurs sentiments, les zombis ne sont pas très patients . Contrairement à ce que je ressens l’anime ménage quand même des scènes où les personnages face à l’adversité révèlent leurs vrai visages (personnalités multiples), peur ou courage, cruauté ou générosité… Mais rien de franc, juste du superficiel. Malgré tout on adopte peu à peu ces différents protagonistes, surtout qu’elles font tout pour …

En fin de compte une lente agonie … sans espoir ? Au fond un scénario banal sans grandes idées, juste quelques passages d’intérêt relevant de registres allant du Fan service à la psychologie de bas étage en passant par de la romance frustrante et quelques scènes d’action faussement héroïques. Quelques références et du  déjà vu, et pourtant il en émane un ensemble radicalement différent des Anime Highschool du moment qui lui confère ce statut particulier d’anime en devenir de cul..te. D’ailleurs une suite semble attendue avec un petit intérêt, car l’aventure n’est pas finie!

A noter, une petite drôlerie que pratiquent certains Animes: une seule musique d’ Op et différentes d’ Ed pour chaque épisodes le tout interprété par Maon Kurosaki .

Ya rien de génial (!) mais on aime quand même … genre fait par des Otakus pour des Otakus… … »bizarre » c’est le mot de la fin!

Note: 14/20

Publicités

A propos animeoyaji

Critique Anime, Animation japonaise et Japanimation par un vieux briscard.
Cet article, publié dans animation japonaise, anime, Critique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Highschool of the Dead (h.o.t.d.) 学園黙示録 2010

  1. ibule dit :

    Je lis ta critique, assez cassante, et je vois que tu mets 14/20.
    De mon côté, en prenant la série pour ce qu’elle est, je l’ai trouvée pas mal du tout : c’est fun, survolté, ça déglingue du zombie à grand renfort de ecchi… Ben pourtant, j’aurais pas mis une note aussi haute.
    Serais-tu généreux ? :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s