KILL la KILL キルラキル 2013

killlakillUn titre mystérieux pour un anime qui réserve plein de surprise !
Est ce kira kira (étincelant ) ou bien killer killer, tuer tuer, ou encore Kiru la Kiru ( couper la habillé) ?? Non ce n’est pas du délire dans le genre franponais et angloponais j’ai vu pire ! (Au fait un très bon recueil d’anachronisme linguistique avec photos existe dans le commerce.)
Pour un habitué des productions japonaises , ça commence très fort sur les chapeaux de roues !!! A  ne pas mettre dans toutes les mains, c’est quand même un peu bloody (sanglant) et très self destructif. Et là on est tout de suite confronté à un dilemme : Est ce que cet anime est une farce ou est ce un grand cru? Les djeuns disent WTF ! sans trop se poser de questions , mais l’Oyaji , après le premier choc , ile se relève et repart au combat , il en a vu d’autres ! Au fil de l’histoire et ce malgré les apparences on se doit de reconnaître que le niveau est là! Et pour cause le scénariste est quand même expérimenté dans le genre, on lui doit d’ailleurs « Re: Cutie Honey ».Pas convaincant ? Pardon, c’était juste pour dire que l’original de 1974 était un de mes préféré quand j’étais petit ! (déjà Oyaji?)

En tout cas le mariage de scènes:  les mises en situation déjantées plus le dessin un peu vintage et un peu plus original que l’anime de base du moment style « moe »,  fait bien le boulot . Et finalement le thème (textile) déjà utilisé dans diverses histoires internationale (nude bomb,Austin Power …) apporte une originalité , le mélange des genres peut sembler un peu lourd vers la fin mais finalement on contente un peu tout le monde farce, ecchi, mecha, alien etc… c’est Carnaval …ohé ohé. On trouve également dans cet inventaire un peu fouilli un tas d’allusions et de parodie d’Anime classiques, qui à mon goût ne font que donner l’illusion d’une oeuvre pensée dès le départ comme décalée.

Pas mon style préféré, mais quand même un grand respect pour le design on sort de l’anime standard presque à placer dans le registre culte , en tout cas si il faut noter en toute honnêteté 16/20  quoi c’est trop??Alors 17/20 pour le coté ORIGINAL, OUI ! j’ai aimé…je l’avoue. Bien qu’il y ait une fin satisfaisante, j’espère une suite!

Finalement les personnages sont attachants et le scénario est bien ficelé du début à la fin , malgré des scènes un peu trop exagérées (mais c’est le propre de ce type d’Anime) il y en a pour tout les goûts. A voir même si on n’aime pas au premier abord car c’est en opposition avec nombre de codes , ce qui lui confère un certain statut d’originalité.Et puis, l’essayer c’est l’adopter…

Publicités

A propos animeoyaji

Critique Anime, Animation japonaise et Japanimation par un vieux briscard.
Cet article, publié dans animation japonaise, anime, Critique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s